« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Sport : Les fédérations sportives revendiquent plus de 406 millions

Les fédérations nationales et associations à vocation sportive ont statué sur les difficultés financières auxquelles elles font face depuis des années.

La déclaration a été faite au cours d’une conférence de presse animée le 28 août dernier. Selon le porte-parole des fédérations et associations à vocation sportive Tchang Wie Tchang, les fédérations sont asphyxiées sur le plan financier par des dettes. « L’année dernière, un mémorandum a été signé par toutes les fédérations nationales et associations sportives pour revendiquer le paiement des dettes des activités antérieures. Ces dettes s’élèvent à hauteur de 406 925 080 F CFA », a-t-il expliqué. Pour lui, les athlètes qui ont effectué ces missions depuis des années, et dont les parents accusent les responsables des fédérations nationales d’escroquerie et d’exploitation, menacent d’entreprendre des actions pour revendiquer leur dû.

Les fédérations nationales ont, par ailleurs, signé des conventions d’objectifs avec le ministère de tutelle pour permettre à ces derniers d’être performantes. « Normalement ces conventions doivent être mises en œuvre depuis janvier 2022 mais hélas, le rêve de ces derniers sa été étouffé dans l’œuf », a-t-il informé malgré la déclaration du PCMT qui déclare l’année 2022 une année de Sports. L’année 2022 est devenue la pire. Car la moitié est écoulée sans aucune activité sportive, fait comprendre le porte-parole avant d’affirmer que c’est grâce aux efforts des fédérations et avec l’aide des partenaires comme le COST, que le drapeau tchadien a flotté sur la scène internationale. « Il faut noter que les sportifs tchadiens ont été humiliés lors des grands évènements sportifs. Notamment la perte de performance faute de préparation et des moyens financiers », s’est-il plaint.

D’après lui, les fédérations comme le judo, le karaté, le taekwondo, le tir à l’arc, la lutte, le rugby, le handball, ont raté de plus grands évènements aux niveaux africain et mondial. Les athlètes qui devront accumuler des points lors des jeux olympiques et mondiaux et, de facto, sur le plan africain ont perdu leur raking. « Actuellement, certaines fédérations sont amendées pour avoir déclaré forfait, pour la non-participation aux compétitions phares continentales et mondiales. D’autres, par contre, sont en instance de suspension », a-t-il rapporté.

Les fédérations nationales interpellent le PCMT, en tant que le premier sportif tchadien, pour qu’il joigne l’acte à la parole en remboursant les dettes et les subventions des fédérations nationales et associations à vocation sportive afin de rattraper l’année 2022 déclarée année de sports, a-t-il conclu.

Allah-Sinon Galilée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nestor HINYANDIGUIM MALO

Nestor HINYANDIGUIM MALO

Laisser un commentaire