Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Revue de presse du 20 au 25 juin 2022

Journaux lus : Tchad et Culture, N’Djaména Hebdo, Le Progrès, L’Observateur, L’Opinion, Le Pays et TchadInfo.

Le pré-dialogue de Doha au Qatar, la pénurie de Gaz et la protection de l’environnement,  sont, entre autres, les actualités qui font les choux gras cette semaine des journaux tchadiens.

Le pré-dialogue de Doha au Qatar

« Pré-dialogue, c’est le flou total à Doha », titre à sa Une L’Observateur. Notre confrère résume ainsi la cacophonie entre la délégation gouvernementale et les mouvements armés  aux pourparlers de Doha, qui s’accusent mutuellement de faire traîner les choses en longueur. Cela amène l’éditorialiste de L’Opinion n°198 à se demander qui de deux est dans la vérité. Notre confrère répond lui-même qu’il y a les cachotes de Doha. Pour ce faire, « Le salut ne viendra pas de Doha », écrit de son côté, l’éditorialiste de N’Djaména Hebdo n°1839 du 20 au 26 juin. Le pré-dialogue entre ces deux parties se déroule depuis le 13 mars 2022. Pour régler cette impasse, Dr Succès Masra, chef du parti Les Transformateurs, invite les autorités de la transition à « rectifier le tir » pendant qu’il est encore temps. Le leader des Transformateurs s’étonne que personne ne communique sur la date du Dialogue National Inclusif, et personne, non plus, ne parle des conclusions du pré-dialogue de Doha, informe Tchad et culture. Ces propos ont été tenus lors d’une interview qu’il a accordée le 18 juin 2022 à TV5 MONDE.

Le sujet du dialogue national inclusif a fait l’objet d’un échange le weekend dernier entre le président du parti Les Transformateurs et le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Abdraman Koulamallah. Ce dernier a été reçu au siège du parti par son président Dr Succès Masra, informe Le Pays. Les échanges qui ont duré 3 heures, « ont été directs, francs et courtois sur l’avenir du Tchad, les conditions d’un dialogue sincère pour aboutir enfin à un Tchad de justice et d’égalité et où personne ne peut duper le peuple Tchadien », estime notre confrère qui cite ainsi le compte rendu publié sur la page Facebook dudit parti.

La pénurie du gaz

« L’offre en gaz est inférieure à la demande », revèle Le Progrès dans sa livraison du 20 juin. Le journal relaie ici ce qui a été dit par les responsables du Syndicat National du Secteur de Gaz (SYNASEG), lors d’un point presse organisé le 17 juin 2022. Selon notre confrère, le président du SYNASEG, Mahamat Guidam Moussa relève que la quantité de gaz produite au niveau de la raffinerie est insuffisante et mal distribuée. C’est dans ce contexte de la rareté du gaz butane que le quotidien, dans sa livraison du 23 juin, signale, par ailleurs, « un soupçon de détournement à la société des hydrocarbures » du Tchad (SHT). Il étaie ses propos avec le remue-ménage constaté à la SHT. Ainsi, le Directeur général, M. Michel Boayam et son adjoint, M. Tahir Ali Souleymane ont été limogés par décret publié le 22 juin, rapporte le quotidien. Dans cette même affaire de détournement, TchadInfo annonce aussi le limogeage d’Idriss Youssouf Boy, ancien Secrétaire particulier du Président du Conseil Militaire de transition, qui serait impliqué dans le détournement. Au moment où le détournement de fonds à la SHT défraie la chronique, le ministre du Pétrole et de l’Energie Djérassem Le Bémadjiel, dans une longue interview qu’il a accordée à N’Djaména Hebdo, souligne que le gouvernement travaille dans la perspective d’une nouvelle raffinerie. Et « Bientôt 30 mégawatts à N’Djaména », promet le ministre.

La protection de l’environnement

« Moyen-Chari : Les braconniers massacrent les hippopotames », alerte la revue Tchad et Culture qui amplifie ainsi les propos du Délégué de l’environnement, de la pêche et du développement durable du Moyen-Chari, tenus le 21 juin lors d’un atelier d’évaluation et de capitalisation du système de surveillance des hippopotames menacés par les braconniers au centre Beyadji à Sarh. Le Progrès du 23 juin, qui a aussi couvert l’atelier, parle de « 50 hippopotames abattus par les braconniers ». Initiée par le projet d’Appui à la préservation de la biodiversité du Barh-Aouk, cette rencontre a regroupé les autorités militaires, les chefs traditionnels et les relais communautaires.

Dans le même cadre, le ministère de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable en collaboration avec CNPC (China National Petroleum Corporation),  a lancé une opération de mise en terre des plants au quartier Harangandji, dans la commune du 10e arrondissement de N’Djaména, pour reboiser la ceinture verte, renseigne Le progrès du 21 juin. Plus de 300 hectares sont concernés par cette opération, note le quotidien. Alwihda Info signale sur sa page web que Al-Himaya a lancé officiellement ses activités le 25 juin 2022 à la maison des jeunes de Ndjari, sous le thème “tous ensemble pour la sauvegarde de nos parcs”. Al-Himaya est une association des jeunes qui luttent contre le braconnage et la protection des animaux

 Alphonse Dokalyo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Alphonse DOKALYO

Alphonse DOKALYO

Laisser un commentaire