« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Moundou : l’Université Catholique d’Afrique Centrale lance officiellement ses activités

Les activités de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), Campus de Moundou sont lancées le jeudi 17 octobre 2022 dans le site provisoire. Le coup d’envoi est donné par l’archevêque métropolitain de Yaoundé au Cameroun, Jean Mbarga, par ailleurs le grand chancelier de l’UCAC de Moundou.       

L’archevêque métropolitain de Yaoundé au Cameroun, Jean Mbarga, à travers une messe d’action de grâce, a annoncé officiellement le démarrage des activités académiques de ladite université. C’est en présence d’étudiants, de responsables académiques, de l’archevêque de Ndjamena Mgr Djitangar Goetbé Edmond, du recteur de l’académie du Sud et de bien d’autres invités venus des autres villes du Tchad et Cameroun pour la circonstance.

Pour l’évêque du diocèse de Moundou, Mgr Joachim Kouraleyo Tarounga, aujourd’hui, un rêve se réalise, car l’Université Catholique d’Afrique Centrale de Moundou est un bien commun initié par la conférence épiscopale des évêques du Tchad.

Pr Jean Bertrand Salla, Recteur de L’UCAC de Moundou de renchérir que l’UCAC a ouvert ses portes le 29 septembre 1991 dans l’Unique campus qui existait à Yaoundé avec 111 étudiants. En 30 ans, elle a produit plus de dix-neuf milles diplômés bien insérés dans les entreprises, dans l’Eglise et en Afrique Centrale.

Le Grand chancelier de l’UCAC de Moundou, Jean Mbarga, par ailleurs l’Archevêque métropolitain de Yaoundé compte beaucoup sur la Conférence Episcopale des Evêques pour faciliter la finalisation des accords entre le gouvernement du Tchad et l’UCAC ainsi que les partenaires internationaux. « Le siège de l’UCAC étant à Yaoundé a déjà négocié avec plusieurs gouvernements qui reconnaissent les diplômes des étudiants sortis de nos instituts et nous comptons bien les promouvoir jusqu’au Doctorat », a-t-il déclaré.

Le recteur de l’académie du Sud, Pr Mahmoud Yaya était convié à ce lancement. Il précise que « tous les enseignants recrutés ont un niveau doctoral pour espérer dispenser un enseignement dans un établissement de l’Université Catholique d’Afrique Centrale ». Ce qui, selon lui, est à saluer pour le développement du système éducatif tchadien.  Il promet assurer le suivi des activités pédagogiques pour la réussite de ce premier pas.

Dingaorané Stéphane, Moundou

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Frédéric Mbaidedji

Frédéric Mbaidedji

Laisser un commentaire