« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Moundou : l’Union des Femmes pour la Paix commémore la Journée Mondiale de l’Enfant

Cette 3ème édition a mobilisé environ 150 enfants sans discrimination au siège de l’UFEP de Moundou. L’idée est de valoriser leurs droits et de leur donner l’envie de vivre. Deux jours ont été consacrés à cette manifestation.

Au menu, des animations, des danses, des exposés-débats sur les droits de l’enfant, des jeux-concours et des caravanes de sensibilisation à travers la ville. L’après-midi du 20 novembre a été consacrée à la remise des cadeaux aux gagnants des jeux-concours.

« Nous voulons étudier, nous voulons aller à l’école. Papa, maman, occupez-vous de nos scolarités. Nous voulons aller à l’école », ont laissé entendre les majorettes pendant la déclamation de leurs poèmes.

D’une voix imposante, la Vice-présidente de l’UFEP de Moundou Nodjigoto Tarassem défend la cause des enfants : « En œuvrant dans le domaine des violences basées sur le genre, l’UFEP a constaté que tout ce que subissent les femmes, affecte l’enfant. Nous avons constaté que dans notre province, il y a beaucoup de cas de violence des enfants. Nos petites filles veulent apprendre dans tous les domaines mais souvent, cela ne se reflète pas dans leur vie. Et parfois, c’est la faute de nous les parents ».

Le gouverneur de la province du Logone Occidental Ibrahim Oumar Ibn Mahamat Saleh était invité à partager ce moment avec les enfants. Une seule chose attire son attention, c’est la paix. Pour lui, « Il faut garantir la paix, condition incontournable du développement et de la démocratie ». Il a aussi insisté sur l’éducation et la scolarisation des enfants qui est un impératif pour tous.

La Journée mondiale de l’enfant a été créée en 1954 et est célébrée chaque année le 20 novembre afin de promouvoir le respect et les droits des enfants. Cette date marque aussi l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989.

 Dingaorané Stéphane, Moundou

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Frédéric Mbaidedji

Frédéric Mbaidedji

Laisser un commentaire