« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Les chancelleries occidentales et l’UA préoccupées par la situation politique au Tchad

Dans un communiqué rendu public ce 11 septembre 2022, les représentations diplomatiques occidentales et lUnion Africaine se disent préoccupées suite « aux événements survenus le 9 septembre 2022, ainsi que la semaine précédente, autour du siège d’un parti politique ».

La Délégation de l’Union européennes, les Ambassades d’Allemagne, d’Espagne, de France et des Pays-Bas, ainsi que les Ambassades des Etats-Unis d’Amérique, du Royaume Uni, de la Suisse, et du Bureau de Liaison de l’Union Africaine au Tchad affirment qu’en « cette période où le dialogue doit être plus que privilégié pour construire l’avenir du Tchad par un processus de transition inclusif, (elles) rappellent leur attachement à l’exercice des libertés, dans le respect des principes de l’Etat de droit et des lois de la République qui s’imposent à tous ».

En conséquence, elles encouragent à la « poursuite des efforts de médiation engagés pour la participation de tous les acteurs au Dialogue National Inclusif et Souverain, seule voie possible pour la construction d’un avenir commun ».

Ce communiqué fait suite à la répression policière, le 9 septembre, sur les militants du parti Les Transformateurs qui ont décidé d’accompagner leur leader, Dr Masra Succès, convoqué par le Procureur de la République pour répondre d’actes dont la nature n’a pas été révélée dans la convocation. Des milliers des militants et sympathisants de ce dernier ont engagé leur marche vers le Palais de Justice lorsqu’ils ont été stoppés par les forces de défense et de sécurité qui les ont dispersés par des tirs de gaz lacrymogènes. Avant d’assiéger Dr Masra Succès dans le siège de son parti qui a subi, lui aussi, beaucoup de dommages dus aux tirs des gaz lacrymogènes et à balles réelles.

Au tout début du mois, le quartier général de ce parti a connu un siège de quatre jours organisé par les forces de défense et de sécurité afin d’empêcher le Dr Masra Succès d’organiser un meeting prévu pour le 3 septembre pour contester la tenue du Dialogue National Inclusif dans des conditions qu’il juge injustes et inéquitables. Près de 300 de ses militants avaient été arrêtés avant d’être libérés le 4 septembre.

Le Procureur de la République annule ce matin « jusqu’à nouvel ordre », par message adressé au pool d’avocats constitué pour la cause, la convocation adressée à Masra Succès pour une seconde comparution à bureau ce 12 septembre 2022 à 8 heures. Cela pour laisser la chance à la médiation de faire son travail en vue d’une véritable inclusion au Dialogue National Inclusif et Souverain.

Nestor H. Malo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nestor HINYANDIGUIM MALO

Nestor HINYANDIGUIM MALO

Laisser un commentaire