Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Le vol d’un compresseur perturbe la morgue de l’Hôpital provincial de Moundou

Les chambres froides de la morgue de l’hôpital provincial ont reçu la visite d’individus de mauvaise foi dans la nuit du mardi 26 juillet 2022, emportant un compresseur.

Des inconnus se sont introduits à la morgue de l’Hôpital provincial de Moundou alors que la sentinelle est emportée par le sommeil. Ils se sont emparés d’un compresseur d’une valeur de 300 000 Fcfa de marque Danfoss qui sert à alimenter l’armoire de huit casiers de la morgue.

Selon le Surveillant général de l’hôpital provincial de Moundou, M. Mbairo Ndoundoh, « ce vol met directement en difficulté le fonctionnement de la morgue de Moundou qui peine déjà à satisfaire les besoins par manque d’électricité. La morgue est alimentée par deux compresseurs d’une capacité de 14 casiers. Le premier alimente six casiers et le second huit. Les voleurs ont enlevé le compresseur des huit casiers. C’est vraiment déplorable ».

Même avec les 14 casiers opérationnels, la morgue éprouvait énormément de difficultés à satisfaire la demande. Les autorités de l’Hôpital affirment s’être démenées dans la mesure du possible pour avoir un compresseur pour remplacer celui qui est volé. Heureusement, un compresseur est rapidement trouvé pour le besoin de la cause. A la question de connaître la probable destination de ce matériel volé, le chargé de la maintenance de l’hôpital, Moïba Noël, fait comprendre que « le compresseur est utilisé partout dans les quartiers pour la fabrication des glaces, il serait très difficile de retrouver sa trace».

C’est pour la énième fois que l’Hôpital provincial de Moundou est victime de vol de matériel. Des dispositifs adéquats méritent être mis en place pour contrecarrer les forfaits de ces hommes sans foi ni loi.

Dingaorané Stéphane

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nestor HINYANDIGUIM MALO

Nestor HINYANDIGUIM MALO

Laisser un commentaire