« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Gestion des 5% des revenus pétroliers : Les Logonais très remontés contre un décret de nomination

Les ressortissants des deux Logone (Occidental et Oriental) sont très fâchés contre un décret de nomination des comptables dans les Comités de Gestion des 5% des revenus pétroliers affectés à leurs régions productrices.

Dans un communiqué de presse publié le 27 septembre 2022, les ressortissants du Logone oriental dénoncent « la nomination familiale qui démontre une fois de plus l’injustice entretenue par les membres du gouvernement à l’endroit des Provinces du Logone Oriental et Occidental ». En effet,  suite à la publication du Décret N°3002/PCMT/MFB/2022 du 22 septembre 2022 nommant un agent comptable à la gestion des 5% des revenus pétroliers de la Province du Logone oriental, « les fils et filles de la province du Logone oriental (se sont) réunis » le 24 septembre pour marquer leur « protestation par écrit ».

Selon les termes du communiqué, le Gouverneur a reçu, le 27 septembre, les différentes corporations de la province pour des échanges. « Nous avons signifié clairement au Gouverneur à cette rencontre notre mécontentement par rapport à cette surprenante nomination et l’attente intransigeante de la population de voir à ce poste un originaire de la Province », précise le communiqué. Les signataires du communiqué attendent « la révision pure et simple dudit décret pour accéder aux doléances justes et légitimes des populations du Logone oriental ». Ils en appellent au PCMT pour « corriger cette erreur », avant d’affirmer qu’ils « attachent du prix à cette revendication et tiennent à son exécution par les Hautes Autorités afin d’éviter toutes réactions contraires de la population du Logone oriental ».

Cette revendication arrive au moment même où, au Dialogue National Inclusif et Souverain, la question de la forme de l’Etat en discussion divise les Tchadiens. La question de la fédération est le cheval de bataille de nombreux participants, particulièrement ceux de ces deux provinces, qui justifient leur position par, entre autres griefs, l’accaparement des richesses locales par une élite d’agents de l’Etat central, au détriment du développement de leur région productrice.

Nestor H. Malo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nestor HINYANDIGUIM MALO

Nestor HINYANDIGUIM MALO

Laisser un commentaire