Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Football : Les Sao disqualifiés du tournoi U17

Dans un communiqué de presse daté du 11 janvier 2023 et signé de son Directeur Exécutif, l’Union des Fédérations de Football d’Afrique Centrale (UNIFAC) annonce la disqualification de l’équipe tchadienne du tournoi des moins de 17 ans qui démarre ce 12 janvier 2023 à Limbé (Cameroun).

Cette disqualification est la conséquence de « l’inéligibilité d’un joueur de la sélection tchadienne au terme des IRMs du poignet gauche effectués à Douala par la commission médicale de la CAF en prélude au tournoi ». La commission justifie cette décision en application de l’article 27.4 du règlement de la CAN U17 qui dispose : « Si après avoir effectué le test d’éligibilité d’âge (IRM) pour une équipe participante et qu’un (1) seul joueur s’est révélé non éligible, l’équipe participante sera disqualifiée ».

Cette décision n’a pas tardé à faire réagir les supporters des Sao qui ont pris d’assaut les réseaux sociaux pour manifester leurs mécontentements. « C’est quelle histoire même ? Un peu du sérieux nos dirigeants Tchadien… », s’emporte l’un d’eux. Un autre de renchérir : « Ce n’est pas clair. Le joueur était inéligible après l’IRM, mais le Tchad s’est entêté de l’inscrire ou bien c’est juste pour ça qu’on disqualifie tout un pays ? … Venez nous dire réellement ce qui s’était passé », sollicite un autre.

Sur sa page Facebook, le Comité de Normalisation (CONOR) de la Fédération tchadienne de Football Association apporte quelques clarifications : « Sur les 23 joueurs des Sao U17, sept ont été déclarés inéligibles à la compétition. Ousmane Diallo, lui, a été soumis à second test qui l’a classé dans la catégorie 4, donc éligible. Au vu des résultats, l’UNIFAC avait organisé la réunion technique du match qui devait opposer le Tchad au Congo le 12 janvier 2023 à 14 heures. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, à 22h23 mn, la CAF nous fait parvenir un courrier dans lequel il notifie la disqualification de notre équipe ».

Cette décision qui « jette du discrédit sur le Tchad » est fermement condamnée par la CONOR qui « rassure le peuple tchadien qu’une lettre de contestation a été déposée par ses soins devant la CAF et qu’il veillera à ce que droit soit dit en faveur des Sao U17 ». Mais pour quelle compétition sera-t-on tenté de demander. Toutefois, « le CONOR appelle le peuple tchadien et les fans des SAO U17 à la sérénité et à la solidarité » !

Prévu pour mettre en compétition quatre pays d’Afrique centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine et Tchad), le tournoi ne mettra en compétition que les trois autres pays du 12 au 18 janvier 2023.

Nestor H. Malo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Nestor HINYANDIGUIM MALO

Nestor HINYANDIGUIM MALO

Laisser un commentaire