« Le Dialogue national inclusif du Tchad convoqué pour le 20 août 2022 ». (Porte-parole du gouvernement du Tchad).
Ecrire sans travestir, Informer sans manipuler, Analyser sans préjugés

Culture: fin des activités du projet PRICCAC

Mercredi, 23 novembre 2022, le réseau Culturel et Artistique pour la Formation et la Francophonie (RECAF) du Tchad, le Collectif des Experts et Entrepreneurs Culturels (CODEC) du Cameroun et la compagnie MASSEKA théâtre de la République centrafricaine ont clos les activités du projet Programme de renforcement des industries culturelles et créatives d’Afrique centrale (PRICCAC).

Mis en œuvre durant 14 mois, ce projet avait pour objectif de Contribuer au développement du secteur des industries culturelles et créativités via le renforcement des capacités et le mentorat des jeunes entrepreneurs et promoteurs culturels du Tchad, du Cameroun et de la République Centrafricaine. D’après le Directeur artistique, M. Nguinambaye Ndoua Manassé, les formations proposées aux 30 entrepreneurs et promoteurs culturels ont permis de renforcer leurs compétences managériales et techniques en matière de créations d’entreprises en prenant compte de l’environnement social, politique, économique et culturel. Ces formations ont aidé également à soutenir la création de trois réseaux nationaux et d’un réseau international Afrique centrale dédiés au développement des industries culturelles et créatives. Elles ont permis par ailleurs d’accompagner trois projets à savoir galerie d’art communautaire en RCA, projet de production d’une série de film d’animation inspirées des mythes et légendes africaines au Cameroun et le Gaïla jo programme de formation et de création en danse contemporaines au Tchad, renchérit M. Nguinambaye Ndoua Manassé.

Dans son mot de clôture, le ministre des affaires culturelles, du patrimoine historique, du tourisme et de l’artisanat, M. Abakar Téguil Rozzi, salue l’initiative et rappelle par ailleurs que la culture offre le moyen d’exprimer sa créativité, de se forger une identité propre et de renforcer ou de préserver le sentiment d’appartenance à la communauté.

Le ministre Abakar Téguil Rozzi, a par ailleurs lancé officiellement la 15ème édition du festival Ndjam Vi placé sous le thème « l’art au service de la cohésion sociale ».

Dieudonné Pechene

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Dieudonné PECHENE

Dieudonné PECHENE

Laisser un commentaire